Rapport relatif à l'accident survenu le 2 juillet 2002
sur l'aérodrome de Montpelleir Méditerranée (34)
au SOCATA TB 20 immatriculé F-GGNV

f-nv020702

 

Evénement :

rebond à l'atterrissage, décrochage lors de la tentative de remise de gaz

Cause identifiée :

dosage inadapté d'assiette lors de la tentative de remise de gaz.

 

Conséquences et dommages :

aéronef fortement endommagé.

Aéronef :

avion SOCATA TB 20.

Date et heure :

mardi 2 juillet 2002 à 16 h 30.

Exploitant :

SEFA.

Lieu :

AD Montpellier Méditerranée (34).

Nature du vol :

navigation solo.

Personnes à bord :

pilote stagiaire seul à bord.

Titres et expérience :

pilote stagiaire, 18 ans, 46 heures de vol en double commande et 5 heures comme pilote stagiaire seul à bord, 30 heures dans les trois mois précédents, toutes sur type.

Conditions météorologiques :

vent 320° / 15 kt, visibilité 50 km.

Circonstances

Pour sa deuxième navigation solo, l'élève décolle de l'aérodrome de Carcassonne. Le vol se déroule normalement. Le pilote se présente à Montpellier Méditerranée pour un "posé-décollé" en piste 31 gauche revêtue afin de repartir aussitôt vers Alès puis Carcassonne. Il explique que l'avion est en configuration "atterrissage" à quatre-vingts noeuds. Après l'arrondi l'avion touche "trois points" puis rebondit assez haut. Le pilote ajoute qu'il hésite un instant à toucher une nouvelle fois. La hauteur du rebond l'incite à remettre les gaz. Alors que l'assiette de l'avion est déjà cabrée il applique la procédure de remise de gaz "assiette, puissance". Pleins gaz, et à une hauteur d'environ cinq mètres, l'aéronef décroche de l'aile gauche et heurte violemment le sol. Sous l'effet du choc, le moteur se désolidarise de la cellule. L'avion sort de piste et s'immobilise dans l'herbe. Le pilote évacue l'aéronef sans encombre.