Ballons

null

En 2021, le BEA a publié trois rapports concernant des accidents de ballon dont deux survenus lors de vols commerciaux avec des passagers. Cinq passagers ont été blessés lors d’un vol commercial.

null

1. Blessures de passagers lors de l’atterrissage

L’accident du F-HCCL survenu le 11 janvier 2021 à La Bresse trouve son origine dans la décision du pilote de réaliser intentionnellement un vol à très faible hauteur juste au-dessus des arbres. La nacelle a heurté la cime des arbres, a basculé puis s’est immobilisée dans les arbres à quelques mètres de hauteur.

Les prises de risques et manœuvres non nécessaires au vol ont notamment été abordées dans le bilan annuel 2020 relatif aux avions légers. Il est également repris dans les rubriques relatives aux ULM et aux avions légers de ce bilan 2021 .


2. Collision avec un obstacle lors de l’atterrissage

L’accident du F-GLAU survenu le 20 septembre 2020 à Jouaville résulte de la collision avec une ligne électrique moyenne tension lors de l’atterrissage. Bien que le pilote ait identifié cette ligne, son attention était focalisée sur le briefing sécurité des passagers et il n’a pris conscience de la proximité de la ligne que tardivement. Estimant la collision inévitable il a tiré sur la corde de soupape et a coupé l’arrivée en gaz des bouteilles. Ces actions ont permis de réduire les conséquences de cette collision et notamment le risque d’incendie.

« La Fédération Française d’Aérostation (FFAé) insiste auprès des pilotes pour que le briefing sécurité soit effectué avant le vol. Au sol, il est plus facile de répéter la position et de vérifier que les passagers ont bien compris les consignes. En vol, il ne s’agit plus que de faire un rappel sur les positions de sécurité. La hauteur de survol du sol et des obstacles est de 150 m sauf pour les besoins du décollage ou de l’atterrissage. La réalisation du briefing à une hauteur suffisante libère le pilote de toute contrainte, notamment des obstacles, ainsi que du bruit des brûleurs. »

Ce thème avait également été identifié en 2020 avec deux rapports publiés.


3. Blessures de passagers lors de l’atterrissage

L’accident du F-HGAS survenu le 16 juin 2021 à Castelnaud-la-Chapelle est survenu lors d’un vol commercial avec huit passagers. Cinq passagers ont été blessés dont deux grièvement lors d’une descente incontrôlée ayant entraîné un atterrissage dur. Le pilote, focalisé sur la gestion de la descente, a prévenu tardivement les passagers qui n’ont pas eu le temps d’adopter la position de sécurité.

Comme rappelé dans le bilan thématique de 2020,  « l’atterrissage peut présenter un caractère parfois sportif dont les passagers n’ont pas conscience. Le contact avec le sol peut s’avérer brutal notamment par vent fort ou lors d’une descente d’urgence avec une vitesse verticale importante. Dans ces conditions, les passagers peuvent être surpris et leurs capacités physiques peuvent être dépassées. ».

La FFAé a communiqué à ses adhérents un formulaire d’auto-évaluation pour que les passagers puissent évaluer leurs capacités physiques avant d’effectuer un vol en montgolfière. Ce formulaire sera prochainement disponible sur le site internet de la FFAé.