Accident de l'Airbus A320 immatriculé ES-SAN et exploité par Smartlynx Estonia survenu le 28/02/2018 à Tallinn [Enquête menée par OJK / Estonie]

Données préliminaires issues de la notification des autorités de l'Estonie :

On 28th February 2018 at 10:02 UTC, the Smartlynx Airlines Estonia Airbus A320-214 registered ES-SAN took off from Tallinn airport Estonia to perform training flights with 2 crew members (captain and safety pilot), 4 students and 1 ECAA inspector on board. The aircraft performed ILS approaches and touch-and-go cycles. At 15:04 UTC, after a successful touch down with the runway, the aircraft did not respond to sidestick pitch inputs at rotation. After a brief liftoff above the runway, the aircraft lost altitude and hit the runway close to its end. In the impact, the aircraft engines touched the runway and the landing gear doors were damaged. After the impact, the aircraft gained altitude and the pilots were able to stabilize the flight path by using manual pitch trim. The crew declared an emergency and was cleared for emergency landing. During final approach, the aircraft lost power in both engines. The aircraft landed 150 m before the threshold of runway 26 at 15:11 UTC. On landing, all the aircraft tires burst and the aircraft veered off the runway and finally came to a stop 15 m left to the runway. The safety pilot and one of the students suffered minor impact trauma in this accident. The Estonian SIB has launched an investigation of this accident according to ICAO Annex 13 and EU Regulation 996/2010.

La traduction ci-dessous est donnée à titre indicatif :

Le 28 février 2018 à 10:02 UTC, l’Airbus A320-214 exploité par la compagnie Smartlynx Airlines Estonia immatriculé ES-SAN, décolle de l’aéroport de Tallinn en Estonie afin d’effectuer des vols d’entrainement avec 2 membres d’équipage (commandant de bord et pilote de sécurité), 4 élèves et 1 contrôleur ECAA à bord. L’aéronef effectue des approches ILS et des touch-and-go. À 15:04 UTC, après un touché des roues standard, l’aéronef ne répond pas à l'action à cabrer sur les minimanches au moment de la rotation. Après un bref envol, l’aéronef perd de l’altitude et heurte le sol près de l'extrémité de la piste. À l’impact, les moteurs touchent la piste et les trappes du train d'atterrissage sont endommagées. Puis l’aéronef reprend de l'altitude et les pilotes arrivent à stabiliser la trajectoire de vol en utilisant le trim de profondeur manuel. L’équipage déclare une situation d'urgence et est autorisé à effectuer un atterrissage d’urgence. En approche finale, les deux moteurs subissent une perte de puissance. L’aéronef atterrit 150 m avant le seuil de la piste 26 à 15:11 UTC. À l’atterrissage, tous les pneus éclatent, l’aéronef effectue une sortie latérale de piste et s'immobilise finalement à 15 m à gauche de la piste. Le pilote de sécurité et un des élèves ont subi des traumatismes mineurs lors de l’accident. Le Bureau d'Enquête et d’Analyse estonien a ouvert une enquête sur l'accident conformément à l’annexe 13 de l’OACI et au Règlement (UE) 996/2010.