Accident de l'avion Czech Sport PS28 immatriculé F-HSAP survenu le 20/04/2018 à Ambérieu (01)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol local AD Ambérieu (01).

Lors de l'atterrissage, l'avion rebondit trois fois et le train avant se rompt.

 

Heure : Vers 15 h 15(1)
Exploitant : Club
Nature du vol : Aviation générale
Personne à bord : Élève
Conséquences et dommages : Avion fortement endommagé

Note: Les informations suivantes sont issues principalement du témoignage de l’élève pilote. Les informations n’ont pas fait l’objet d’une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

L’élève pilote, accompagné d’un instructeur, décolle de l’aérodrome de Bourg?Ceyzériat (01) pour un vol de navigation vers l’aérodrome d’Ambérieu. Il réalise deux posé-décollé en piste 19R(2) revêtue sur l’aérodrome d’Ambérieu puis revient sur l’aérodrome de Bourg-Ceyzériat. À l’issue de ce vol, l’instructeur autorise l’élève à effectuer un vol de navigation en solo.

L’élève décolle de l’aérodrome de Bourg-Ceyzériat à destination de l’aérodrome d’Ambérieu. Après avoir réalisé un premier posé-décollé en piste 01L revêtue, l’élève se présente à nouveau en finale pour un deuxième posé-décollé. Lors de l’atterrissage, l’avion rebondit à trois reprises. Lors du dernier rebond, la jambe du train d’atterrissage avant se rompt et l’hélice touche le sol. L’avion glisse sur la piste sur environ 40 mètres puis s’immobilise.

2 - Renseignements complémentaires

L’élève totalisait 53 heures de vol, toutes sur le F-HSAP, dont quatre en solo et cinq dans les trois mois précédents.

Les conditions météorologiques estimées par Météo-France au moment de l’accident étaient :

  • vent faible de secteur sud-ouest, 240° pour 3 kt avec des pointes à 7 kt ;
  • CAVOK ;
  • température 27°C ;
  • 1012 hPa.

L’élève indique, que lors du contact radio sur la fréquence d’auto-information, un autre avion était en circuit d’aérodrome et utilisait la piste 01L. La piste 01L étant la piste préférentielle et la manche à air confirmant un vent calme, il a décidé d’utiliser également cette piste. Il précise qu’à l’issue de la deuxième finale, avec les volets en position atterrissage (30°) et une vitesse d’approche de 60 kt, lors du toucher des roues du train d’atterrissage principal, l’avion a rebondi une première fois puis une seconde avec un rebond plus important et qu’il a maintenu le « manche en position » sans envisager de remise de gaz.

(1)Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale.
(2)Piste 01L/19R 1 993 m x 30 m, seuil décalé de 202 m en 19R.