Accident de l'ULM autogire identifié 85-ALT survenu le 06/04/2018 à Flavacourt (60)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Le pilote décolle de la piste 14 de la plate-forme ULM de Flavacourt pour un vol de contrôle à la suite de l’installation d’une verrière complète et d’une modification de l’empennage qu’il a effectuées. Dès le lever des roues l’autogire part en lacet à droite puis prend de la hauteur. Il vire et s’incline progressivement à droite en montée. L’autogire part ensuite brutalement en roulis à gauche, passe sur le dos, tombe et heurte le sol à environ 300 m à droite du seuil de la piste 14.

Les éléments recueillis tendent à indiquer que l’autogire faisait encore l’objet de mise au point et de modifications par le pilote. Il est très probable que l’ULM avait un centrage arrière qui obligeait le pilote à avoir une action à piquer importante lors des décollages. De plus l’ULM était difficilement contrôlable en lacet à faible vitesse lors des changements de puissance. Ces difficultés de maniabilité peuvent s’expliquer par un calage inadapté de la tête rotor sur le mât compte tenu du poids relativement important du moteur ainsi que par le sens de rotation de l’hélice, inversé par rapport à celui d’une hélice équipant les Rotax 912/914 habituellement installés sur les autogires.

Lors du décollage, le pilote n’a pas réduit la puissance et l’ULM a pris de la hauteur tout en continuant à virer à droite bien que la gouverne de direction soit braquée à gauche. Dans ces conditions le pilote a perdu le contrôle de son aéronef.

Publications