Accident de l'Ultramagic S-90 immatriculé F-HURE survenu le 20/09/2019 à Saint-Denis-sur-Loire (41)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Le pilote, accompagné de deux passagers, décolle vers 19 h d’une zone située à côté d’un hôtel dans lequel les passagers ont séjourné, afin de réaliser un vol touristique au-dessus de la Loire.

Le pilote indique qu’après environ 40 minutes de vol effectué avec une vitesse de l’ordre de 16 à 18 km/h, il choisit un champ déchaumé suffisamment grand pour effectuer l’atterrissage. Lors de son briefing avant atterrissage, il rappelle aux passagers la conduite à tenir lors de l’atterrissage, en insistant sur le fait de se positionner le long des parois, de plier les genoux, de garder une certaine souplesse des jambes et de se tenir aux poignées. Il positionne les passagers dans la nacelle (voir § 2.4) et les informe que l’atterrissage risque d’être « rude ».

Compte tenu des conditions de vent la nacelle s’est inclinée lors de l’atterrissage, déstabilisant ses occupants malgré la bonne application des consignes de sécurité. Dans ce contexte, le pilote, qui réalisait les actions à l’atterrissage, a involontairement marché sur la jambe gauche de la passagère, provoquant une fracture au niveau de sa cheville et à la base du tibia.

Publications