Accident du ballon Ultramagic - M120 immatriculé F-GPFB survenu le 23/03/2019 à Doissat (24)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

Le pilote, accompagné de trois passagers, décolle vers 17 h 45, pour un vol de convenance personnelle. Après 40 minutes de vol, il recherche une zone propice à l’atterrissage mais celle survolée est très boisée. Vers 18 h 30, il repère un champ et débute l’approche. Apercevant des lignes à haute tension, il interrompt alors l’approche et poursuit le vol. Quelques minutes avant le début de la nuit aéronautique, il repère un autre champ et choisit un point d’aboutissement au milieu de ce champ.

Le ballon est en descente avec une vitesse verticale d’environ 1,5 m/s. À l’approche du sol, le pilote coupe les veilleuses des brûleurs et annonce aux passagers le contact imminent avec le sol. Lors de l’atterrissage, la nacelle heurte durement le sol et rebondit. Deux passagers sont blessés à la cheville lors de l’impact avec le sol. La nacelle touche le sol une dizaine de mètres plus loin et s’immobilise.

Le pilote a rencontré des difficultés pour trouver un champ approprié pour un atterrissage en toute sécurité alors que la nuit aéronautique approchait. Il a effectué l’approche dans un champ en pente montante avec un ballon proche de sa masse maximale. N’ayant pas suffisamment anticipé la pente, le pilote n’a pas assez réchauffé l’enveloppe avant l’impact avec le sol et n’a pu empêcher un atterrissage dur.

 

Publications