Accident du Beech 60 immatriculé HB-GJK survenu le 14/09/2019 à Mulhouse (68)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Note : Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n’ont pas fait l’objet d’une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

Le pilote, accompagné d’un passager, décolle de l’aérodrome de Bâle-Mulhouse pour un vol local. Lors de l’approche, il obtient la clairance d’atterrissage sur la piste principale 15. En sortant les trains d’atterrissage, le voyant de signalisation du verrouillage correspondant au train avant ne passe pas au vert. Il décide de faire une verticale au-dessus de l’aérodrome pour demander au contrôleur de lui confirmer la sortie du train avant. Après avoir obtenu la confirmation que celui-ci était sorti, le pilote est autorisé à atterrir sur la piste secondaire 26[1]. Durant la finale, il éteint les moteurs. Il pose le train principal le plus proche possible du seuil de piste et retarde au maximum le contact du train avant avec le sol. La vitesse diminuant, le train avant touche la piste. Trois secondes après le contact du train avant avec la piste, le pilote entend un fort bruit. Le train avant se rétracte, l’avion glisse sur le nez sur environ 100 m et s’immobilise sur la piste.

2 - Renseignements complémentaires

Le pilote, âgé de 70 ans, est propriétaire de l’avion. Le jour de l’accident, il était titulaire d’une licence de pilote privé PPL avec une qualification de vol aux instruments. Il totalisait environ 13 000 heures de vol dont 1 200 sur type.

Le Beechcraft 60 dispose d’un train d’atterrissage tricycle escamotable. Trois voyants lumineux indiquent indépendamment la position du verrouillage des deux trains principaux gauche et droit, et du train avant. La couleur verte correspond au verrouillage en position basse, la rouge en position haut

Le pilote indique qu’un écrou appartenant au train d’atterrissage a été retrouvé rompu, et que cela pourrait être à l’origine du non verrouillage. Il précise qu’il n’a pas pu déterminer la raison de cette rupture.

 


[1] Piste 26 revêtue : 1 715 x 60 m