Accident du Bell 47 G2 immatriculé F-GBOO survenu le 26/04/2020 à Sète - Domaine Listel (34)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

Le pilote décolle de l’hélisurface aménagée après avoir fait les pleins de larvicide et un complément de carburant. La masse de l’hélicoptère est alors proche de la masse maximale au décollage. Le pilote du F-GBOO effectue une courte transition rectiligne à faible hauteur entre le site d’avitaillement et la prochaine parcelle à traiter. Au cours de ce vol en ligne droite, il perd le contrôle en lacet et effectue plusieurs rotations autour de l’axe de lacet avant de s’écraser dans un champ de jonc. L’enquête n’a pas permis de mettre en évidence de défaillance mécanique susceptible d’expliquer un défaut de contrôle de l’hélicoptère en lacet.
En évoluant sensiblement vers le nord-est, l’hélicoptère se trouvait avec un vent arrière droit d’une dizaine de nœuds, et en zone de turbulence faible à modérée. Il était lourd, proche de la masse maximale, et se déplaçait lentement. Ces conditions étaient propices à un départ en lacet non anticipé (communément appelé LTE).

Bien que le scénario d’une défaillance technique ne puisse pas être totalement écarté, celui de la perte de contrôle en lacet consécutive à un départ non anticipé en lacet est également possible.
Ce phénomène est décrit dans le document de la DSAC référencé ci-dessous :
https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/Symposium2012_HE1.pdf

Publications