Accident du Cessna - F150 immatriculé F-BUBS survenu le 08/11/2015 à Pontoise (95)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Note :Les informations suivantes sont principalement issues des témoignages de l’instructeur et du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

L’instructeur autorise son élève à effectuer des circuits d’aérodrome en piste 23[1] seul à bord. Il lui signale que le soleil rasant peut gêner la visibilité lors de l’atterrissage et lui conseille de ne pas hésiter à remettre les gaz à la moindre difficulté.

Lors de son premier tour de piste, le pilote rallonge la branche vent arrière de façon à augmenter son espacement par-rapport à deux autres aéronefs devant lui.

Le pilote indique que le soleil de face[2] rend la visibilité de la piste délicate en finale. Il distingue néanmoins une lampe rouge et trois lampes blanches sur le PAPI[3]. Il ajoute que le trafic est alors dense et qu’il y a beaucoup d’échanges à la radio. Il configure l’avion avec les volets à 20° et stabilise la vitesse à 75 kt[4].

Lors de l’arrondi, le pilote a l’impression que l’avion s’enfonce. L’avion heurte brutalement le sol, rebondit deux fois puis survole l’herbe à droite de la piste. Le pilote remet de la puissance, puis atterrit sur la piste et rentre au parking.

2 - Renseignements complémentaires

2.1 Expérience du pilote

Le pilote était titulaire d’une licence de pilote privé obtenue en octobre 1983, périmée à la date de l’accident. Il n’avait pas piloté entre février 1984 et mars 2015, début de sa nouvelle formation au sein de l’aéroclub en vue du renouvellement de sa qualification SEP[5].

Il disposait d’un total de 176 heures de vol. Il avait effectué 18 heures de vol dans les 90 derniers jours dont huit dans les 30 jours précédant l’accident, toutes sur Cessna 150.

 


[1] Piste revêtue de 1 749 m x 47 m (LDA de 1 518 m).

[2] Au moment de l’événement le soleil était à l’azimut 223° et 14° au-dessus de l’horizon.

[3] PAPI : Precision Approach Path Indicator (Indicateur de pente d’approche). Il s’agit d’une barre lumineuse composée de quatre lampes permettant de déterminer visuellement son plan d’approche par rapport au plan optimum. Si le pilote est établi en finale sur un plan d’approche correct, il voit deux lampes rouges et deux lampes blanches.

[4] La vitesse préconisée dans le manuel de vol pour la finale est de 52 kt à 61 kt en fonction du braquage des volets

[5] Single Engine Piston ( avion monomoteur à piston)