Accident du Diamond DA40, immatriculé F-HDAX le 21/04/2015 à Carcassonne Salvaza

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Note : les informations suivantes sont issues du témoignage du pilote. La validité de ces informations n'est pas assurée.

1 - DÉROULEMENT DU VOL

L’élève-pilote effectue un vol de navigation en solo au départ de l’aérodrome de Montpellier Méditerranée (34), avec des étapes sur les aérodromes de Valence Chabeuil (26) et Carcassonne Salvaza.

Après avoir atterri en piste 10 de l’aérodrome de Carcassonne Salvaza, il se dirige vers l’aire de stationnement « aviation générale », afin de s’y garer pour faire signer son carnet de vol à la vigie SSLIA située à proximité. Il tourne à gauche en entrant sur cette aire, chemine sur le marquage au sol et tourne à droite derrière deux avions stationnés. Il décide de contourner ces avions entre les postes de stationnement et le hangar (voir schéma ci-après).

Il se focalise sur la séparation avec l’avion sur sa droite et ne vérifie pas la séparation avec les bâtiments à sa gauche. Le saumon de l’aile gauche de l’avion heurte une porte du hangar. L’avion pivote vers la gauche et l’hélice en rotation heurte le bâtiment.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Le pilote totalisait 42 heures de vol, toutes dans les trois derniers mois. Il avait déjà évolué sur l’aérodrome de Carcassonne Salvaza et y avait déjà utilisé l’aire de stationnement.

Les postes de stationnement sont prévus pour des avions ayant une envergure inférieure à 12,5 mètres. L’espace entre l’aire de stationnement et le hangar, délimité par une ligne continue blanche, peut être utilisé pour le stationnement des avions basés sur cet aérodrome.

L’envergure du DA40 est d’environ 12 mètres.

3 - ENSEIGNEMENTS ET CONCLUSION

Le pilote a choisi de circuler en dehors des cheminements prévus à cet effet alors qu’il n’était pas basé sur cet aérodrome.

Publications