Accident du Diamond - DA40 immatriculé F-HDKG survenu le 11/02/2022 à Angers-Marcé (49)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.3 : rapport sur un événement aux conséquences limités, élaboré à partir d'un ou de plusieurs témoignages n'ayant pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

Note :Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - DÉROULEMENT DU VOL

De retour d’un vol local, le pilote s’intègre en vent arrière pour la piste 08 de l’aérodrome Angers-Marcé. Lors de l’atterrissage, après le toucher du train principal, le pilote rend la main pour poser le train avant. L’avion s’enfonce alors puis s’immobilise sur la piste.

2 - TÉMOIGNAGE DU PILOTE

Le jour de l’accident, le pilote, titulaire d'une licence PPL(A) depuis septembre 2013, totalisait 592 heures de vol, dont 68 sur type et 14 dans les trois derniers mois, dont 4 sur type.
Il indique qu’il a entendu un bruit sourd après 15 minutes de vol lors d’un virage à droite à environ 20° d’inclinaison. Après avoir vérifié les différents instruments, il n’a pas constaté d’anomalie et précise que l’avion se comportait normalement.

Après l’accident, le pilote a constaté une rupture de l’axe de l’amortisseur dans sa partie supérieure. Une rondelle métallique et un bloc de caoutchouc n’ont pas été retrouvés. Compte tenu du bruit entendu en vol, il pense que le train avant s’est décroché au niveau de l’amortisseur pendant le vol et qu’il « pendait » sous l’avion au moment de l’atterrissage.

Figure 1: F-HDKG après l'atterrissage (Source : pilote)
Figure 2: Train avant du F-HDKG après l'atterrissage (Source : pilote)