Accident du Extra 200 immatriculé F-HLIL survenu le 15/06/2019 à Amiens Glisy (80)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Note : Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

 

1 - Déroulement du vol

Le pilote participe à la coupe interrégionale de voltige des Hauts de France 2019 sur l’aérodrome d’Amiens. Cette compétition est qualifiante pour les compétiteurs Espoir (niveau du pilote), leur permettant d’accéder au niveau Promotion.

Le pilote est tiré au sort pour voler en premier. Il fait la mise en route vers 10 h 50, puis décolle de la piste 30 non-revêtue vers 11 h 00. Après avoir fait la reconnaissance du volume et vérifié la hauteur de la base des nuages, il débute son programme de vol, soit dix figures pour une durée d’environ cinq minutes. 

À l’issue de l’exercice, le pilote atterrit dans un champ situé sur la gauche de la piste 12 revêtue. Pendant le roulement à l’atterrissage, l’aile droite étant déséquilibrée par les herbes hautes, le train principal gauche se soulève puis retombe et se rompt. L’avion s’immobilise sur le côté gauche. Le pilote sort de l’avion après avoir effectué les actions d’évacuation d’urgence (voir figure 1 : site de l'accident, source : pilote).

 

2 - Renseignements complémentaires

2.1 Renseignements sur le pilote et témoignage

Le pilote, titulaire d’une licence PPL(A), totalisait environ 150 heures de vol dont une quarantaine en tant que commandant de bord. Dans le mois précédant l’accident, il a effectué :

  • 60 minutes de vol en double commandes ;
  • 55 minutes de vol d’entraînement à la voltige en double commandes ;
  • 20 minutes de vol d’entraînement à la voltige en tant que commandant de bord.

Avant cela, il n’avait pas volé depuis octobre 2018.

Le pilote indique qu’après l’exercice, alors qu’il pensait se présenter en vent arrière main gauche pour se poser sur la piste 30 non-revêtue, comme cela avait été précisé lors du briefing avant vol, il s’est présenté en réalité en vent arrière main gauche pour se poser sur la piste 12 non-revêtue. Il mentionne qu’il a pris la piste revêtue comme référence pour effectuer son circuit d’aérodrome. En base puis en dernier virage, il a eu un doute sur la piste non-revêtue qui se présentait face à lui, n’arrivant pas à identifier le seuil. Il n’a pas envisagé la remise de gaz, étant confiant sur la conduite du circuit d’aérodrome. Au moment de l’arrondi, il s’est rendu compte qu’il n’était pas sur la piste et cru avoir atterri avant la piste.

C’était la première fois que le pilote atterrissait sur l’aérodrome d’Amiens après une séance de voltige ; il avait déjà atterri une fois sur cet aérodrome. Le pilote précise qu’une séance de voltige requiert beaucoup de ressources mentales. À l’issue de la séance, le pilote n’a pas pris le temps de se situer, ni de confirmer le circuit d’aérodrome. Il n’a pas identifié de repères visuels au sol pour matérialiser le circuit d’aérodrome avant le départ et n’a pas cherché à vérifier son positionnement en consultant l’identification inscrite au seuil de la piste revêtue contigüe. Néanmoins, il ne s’est pas précipité pour atterrir. Il ajoute qu’il ne se sentait pas désorienté ou affecté par sa séance. À la reprise des vols après l’accident, le responsable de la compétition a indiqué que la ville d’Amiens se situe dans l’axe de la piste 30, ce qui constitue un bon repère visuel.

Les acteurs présents sur place (juges, pilotes…) étaient concentrés sur leurs tâches respectives au moment de l’accident. Personne n’a pu avertir le pilote qu’il n’avait pas la bonne trajectoire. Le pilote mentionne qu’un superviseur au sol, doté d’une radio, assiste le pilote pendant la séance de voltige, lors des entraînements, notamment pour garantir la sécurité. Il estime qu’il pourrait être bénéfique à la sécurité de faire cette assistance en compétition, et de l’étendre jusqu’à l’atterrissage.

2.2 Renseignements sur l’aérodrome

L’aérodrome Amiens Glisy comporte 2 pistes :

  • la piste 12/30 revêtue de dimensions 1292 m x 25 m ;
  • la piste 12/30 non-revêtue de dimensions 900 m x 100 m.

La piste 30 non-revêtue se situe à proximité immédiate, à gauche, de la piste 30 revêtue.

Une bande de largeur d’environ 60 m recouverte d’herbes hautes se situe à proximité immédiate, à gauche, de la piste 12 revêtue, sur toute sa longueur (voir figure 2 : environnement autour de l'aérodrome et position de l'épave).

Figure 2 BEA2019 0309
Figure 1 BEA2019 0309