Accident du Mooney - M20 immatriculé F-HCCM survenu le 03/07/2020 à Troyes-Barberey (10)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.3 : rapport sur un événement aux conséquences limités, élaboré à partir d'un ou de plusieurs témoignages n'ayant pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

Note :Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - DÉROULEMENT DU VOL

Le pilote, accompagné de deux passagers, décolle vers 12 h 40 de l’aérodrome de Melun-Villaroche (77) pour un vol de loisir à destination de l’aérodrome de Troyes-Barberey.

Lors de l’arrivée en finale, le pilote configure l’avion pour l’atterrissage et vérifie notamment la sortie du train. Cette vérification s’effectue d’une part via l’allumage du voyant « gear down » et d’autre part par l’observation du système mécanique de sortie du train.

L’arrondi et le toucher du train principal se déroulent de façon nominale, puis le pilote laisse le train avant descendre. Lors de cette action, il s’aperçoit que le capot de l’avion passe sous l’horizon et essaye de tirer sur le manche, mais sans réussir à empêcher l’hélice de toucher la piste.

Le nez s’enfonce complètement et la trajectoire de l’avion dévie vers la gauche jusqu’à que ce dernier s’immobilise à environ 20 m du bord de la piste.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

2.1 Renseignements sur le pilote

Le jour de l’accident, le pilote, âgé de 60 ans, était titulaire d’une licence de pilote de ligne ATPL(A) assortie d’une qualification de classe d’avion monomoteur à pistons (SEP) en cours de validité. Son certificat médical de classe 1 était également en cours de validité.

Son expérience totale s’élèvait à environ 18 000 h de vol, dont environ 300 sur Mooney M20. Il avait volé 6 h 30 dans les trois mois précédant l’accident, dont 4 h 20 au cours des 30 derniers jours. L’ensemble de ces vols avaient été réalisés sur le F-HCCM.

2.2 Renseignements sur l'avion

Le F-HCCM est un avion monomoteur de type Mooney M20J à train rentrant.

Le pilote, qui est le seul utilisateur de l’aéronef, en a fait l’acquisition en 2016 en Afrique du Sud. Il en assure lui-même le suivi de maintenance et le certificat d’examen de navigabilité est renouvelé annuellement auprès de l’OSAC.

Les constatations effectuées par l’atelier de maintenance à la suite de l’accident montrent que le train avant s’est rompu au niveau de la soudure entre deux tubes métalliques (voir item 13 Figure 1 et Figure 2).

Figure 1 : Schéma éclaté du train avant (source : IPC Mooney M20)
Figure 2 : Train rompu du F-HCCM (source: pilote)