Accident du Robin - HR100/250 TR immatriculé F-HRDM survenu le 12/06/2021 à Wambrechies (59)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

La veille du jour de l’accident, le pilote, sa compagne et un ami ont réalisé le vol entre Béziers et l’aérodrome de Lille - Marcq-en-Barœul (59). À l’arrivée, ils ont effectué un complément d’avitaillement puis passent la nuit à proximité de l’aérodrome.
Juste après le décollage, le pilote a annoncé à la fréquence qu’il allait atterrir à contre QFU en raison d’un problème en cabine. Au cours du demi-tour, le pilote a perdu le contrôle de l’avion en réalisant un virage à forte inclinaison, en phase de montée initiale qui offre peu de marges de sécurité.
L’enquête n’a pas pu identifier le problème annoncé à la fréquence :

  • Une ouverture de la porte de soute pendant le roulement pour le décollage sur la piste en herbe est possible. Néanmoins, ce type d’événement ne nécessite pas un retour immédiat au sol.
  • L’apparition d’une fumée à bord incapacitante paraît peu probable en raison des résultats des autopsies et des analyses réalisées sur les victimes. En revanche, une réaction inadéquate face à l’endommagement soudain d’un équipement ou accessoire électronique ne peut être exclue.

L’enquête n’a pas permis de déterminer les raisons qui ont poussé le pilote ou le passager instructeur à vouloir revenir au sol le plus rapidement possible au moyen d’un demi-tour après le décollage plutôt que par un circuit d’aérodrome basse hauteur « adapté » aux circonstances et à l’environnement.

Publications