Accident du Rolladen Schneider - LS4 - A immatriculé F-CLMF survenu le 25/06/2021 à Vinon-sur-Verdon (83)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

La finesse du planeur observée à l’issue de la recherche d’ascendances est compatible avec celle d’un planeur de même type avec les aérofreins complètement sortis. De plus, les informations collectées ne mettent pas en évidence de phénomène aérologique pouvant expliquer le taux de chute continûment élevé du planeur. Une confusion de commandes par le pilote est donc le scenario le plus probable.
Ainsi, après le largage du câble, au moment de vouloir rentrer le train d’atterrissage, le pilote a très probablement manipulé la commande des aérofreins au lieu celle du train d’atterrissage.

ll a alors positionné la commande des aérofreins en arrière sur la position « aérofreins sortis ». Constatant un taux de chute anormalement élevé, il a supposé que le planeur était entré dans une masse d’air descendante. Il s’est focalisé sur la dégradation importante des performances du planeur et n’a pas vérifié la position des deux leviers, ni celle des aérofreins sur l’extrados des ailes.
En raison du taux de chute important provoqué par la position des aérofreins et du peu de temps dont il disposait pour analyser la situation, le pilote n’a pas pris conscience que le taux de chute anormal du planeur pouvait être en lien avec une mauvaise configuration des aérofreins et il n’a pas été en capacité de remettre en question son analyse de la situation. Il n’a ensuite pas été en mesure de rejoindre l’aérodrome et a été contraint d’effectuer un atterrissage forcé.

Publications