Accident du Schempp Hirth Arcus M immatriculé D-KKOY survenu le 30/07/2019 à Sisteron-Thèze (04)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Note : Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage du pilote. Ces informations n’ont pas fait l’objet d’une validation indépendante par le BEA.

1 - Déroulement du vol

Le pilote, accompagné d’un passager, souhaite décoller en autonome de la piste 36[1]. Pendant le roulement, doutant que la vitesse soit suffisante pour un décollage en toute sécurité, le pilote décide de l’interrompre. Arrivé à l’extrémité de la piste il effectue un demi-tour. Après l'arrêt complet du planeur, le pilote et le passager sentent une odeur de brûlé. Ils évacuent le planeur et constatent un départ de feu sous le fuselage. Ils essaient d’éteindre l’incendie puis de déplacer le planeur sans y parvenir. Ce dernier est entièrement détruit par l’incendie.

2 - Renseignements complémentaires

2.1 Renseignements sur le pilote

Le jour de l’accident, le pilote était titulaire d’une licence de pilote de planeur obtenue en 1968 avec la qualification instructeur planeur. Il totalisait environ 5 618 heures de vol dont 360 sur Arcus M. IL avait réalisé 32 heures de vol dans les trois derniers mois, dont sept dans le mois précédant l’accident. Aucune de ces sept heures n’a été effectuée sur Arcus M.

2.2 Renseignements sur le planeur

Le planeur construit en 2013 était équipé d’un système de freinage à disque. Il est possible que l’incendie se soit déclaré au niveau du disque de freinage échauffé lors de l’accélération arrêt. (Voir figure 1, système de freinage du planeur motorisé Schempp Hirth - Arcus M, source : constructeur).

 

2.3 Renseignements météorologiques

Les relevés météorologiques de 15 h, indiquent une visibilité supérieure à 10 km, un vent calme, et une température de 33 °C.

 


[1] Piste 18/36 non revêtue de 1 170 x 100 m.

BEA2019 0447 Figure 1