Accident du Socata - Rallye 100 - S immatriculé F-BULK survenu le 23/07/2020 à Cuers (83)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.3 : rapport sur un événement aux conséquences limités, élaboré à partir d'un ou de plusieurs témoignages n'ayant pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

Note :Les informations suivantes sont principalement issues du témoignage de l’instructeur. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - DÉROULEMENT DU VOL

L’instructeur et l’élève-pilote réalisent des circuits sur la piste 11 de l’aérodrome de Cuers-Pierrefeu (83). L’élève est aux commandes. Le vent est calme et les conditions météorologiques sont bonnes (CAVOK).

Lors du premier tour de piste, l’élève est en retard dans la préparation de l’avion en vent arrière et se présente en finale haut sur le plan. L’instructeur l’accompagne aux commandes jusqu’au toucher des roues en lui rappelant la manière de piloter l’avion lors de l’arrondi.

L’élève réalise parfaitement le second tour de piste. Il se présente en finale sur un plan d’approche normal avec la bonne vitesse.  En début d’arrondi, l’instructeur l’accompagne à nouveau aux commandes et le laisse piloter jusqu’au toucher des roues. L’avion fait un petit rebond et atterrit sur la roue droite. L’instructeur indique que l’élève met alors du manche à droite, plein gaz et ensuite du pied à gauche. Il a le sentiment que l’élève reste crispé sur les commandes.

L’avion sort latéralement de piste à gauche sur la bande gazonnée. L’instructeur réduit la puissance et met le manche au neutre. Il essaie de redresser la trajectoire avec le malonnier mais l’avion reste sur sa trajectoire. L’élève relâche les commandes au moment où l’avion traverse le taxiway C1 de la piste 11.

L’avion heurte violemment le grillage qui borde l’aérodrome. L’aile gauche se désolidarise du fuselage au niveau de l’emplanture entraînant la déconnexion de la durite d’arrivée d’essence du réservoir d’aile par laquelle du carburant s’écoule abondamment sur le sol. De plus, l’aile repliée vers l’arrière interfère avec l’ouverture de la verrière coulissante et empêche l’évacuation de l’appareil. L’instructeur envoie un message radio d’urgence. Des mécaniciens arrivent rapidement avec un extincteur. Les pompiers militaires de l’aérodrome viennent dégager les occupants peu de temps après.

2 - DESCRIPTION DU SYSTÈME DE MALONNIER

L’instructeur ne pouvant actionner les palonniers, l’avion est équipé d’un système de malonnier (voir Figure 1) sur la console centrale et d’une commande manuelle différentielle des freins (voir Figure 2) sur le côté gauche du poste de pilotage. L’élève utilisait les commandes de vol classiques, disponibles en place gauche et droite.

3 - ENSEIGNEMENTS ET RETOUR D'EXPÉRIENCE

Sur ce type d’avion, le train avant n’est pas directionnel. Au moment où l’instructeur a repris les commandes, il a hésité à utiliser les freins différentiels en estimant que, compte tenu de la vitesse, la gouverne de direction serait suffisamment efficace pour modifier la trajectoire de l’avion et éviter la collision avec le grillage. Il pense que l’utilisation des freins lui aurait probablement permis de mieux contrôler l’avion au sol. 

Commande manuelle des freins du F-BULK (source: BEA)
Système malonnier du F-BULK (source: BEA)