Accident du Socata TB20 immatriculé F-GDMQ survenu le 17/07/18 à San Giuliano (2B)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Le pilote, accompagné d’un passager, décolle à 10 h 56 de l’aérodrome de Ghisonaccia à destination de l’Île d’Elbe. Il débute la croisière à une altitude comprise entre 2 500 et 3 000 ft et avec une vitesse sol de 150 kt environ.

En arrivant à proximité de San Giuliano, il descend et longe la côte. Il effectue un passage à faible hauteur et vitesse élevée à proximité de la plage de San Giuliano. Les témoins entendent le moteur en fonctionnement, et voient les trains d’atterrissage rentrés. Pendant la manœuvre, l’avion heurte la surface de l’eau à quelques mètres du bord parallèlement à la plage, rebondit à plusieurs reprises et se disloque.

Le pilote a effectué un passage à très faible hauteur et à vitesse élevée à proximité de la plage de San Guiliano pour saluer ses proches se trouvant sur la plage. Il est probable qu’il a mal évalué la hauteur et n’a pas arrêté la descente suffisamment tôt pour éviter la collision avec la surface de l’eau. Le vol rasant est extrêmement dangereux, particulièrement au-dessus de l’eau, car il est difficile d’estimer correctement une hauteur.

L’enquête n’a pas permis de déterminer avec certitude la position des trains d’atterrissage lors de l’accident. Cependant, les performances de l’avion sont incompatibles avec les indications déduites des instruments de vol dans l’hypothèse d’un train sorti. Par ailleurs, l’absence de déformation sur les trains d’atterrissage semble montrer qu’ils n’étaient pas sortis à l’impact. L’observation de la manette de commande en position sortie peut résulter des accélérations lors de l’impact.

Le BEA a publié de nombreux rapports d’accidents dénotant une prise de risque manifeste de la part du pilote. Le rapport relatif à l’accident de l’ULM multiaxe Pipistrel Virus 912 SW 100 identifié 17-YO présente une analyse qui s’appuie sur plusieurs accidents survenus au cours de manœuvres non nécessaires à la conduite normale du vol(1).

 

(1)Ce rapport est disponible sur la page du site Internet du BEA dédiée à l’accident :
https://www.bea.aero/fr/les-enquetes/les-evenements-notifies/detail/event/accident-de-lulm-pipistrel-virus-912-identifie-17-yo-survenu-le-07082017-a-saint-estephe-33/

Publications