Accident d'un ballon Ultramagic - M120 immatriculé F-HEXT survenu le 5 janvier 2016 à Aurel (26)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

1 - DÉROULEMENT DU VOL

Dans le cadre de la préparation d’un spectacle, le pilote s’entraîne à faire des décollages et des atterrissages, accompagné de passagers. Lors du troisième décollage, quatre personnes s’agrippent de manière inopportune à des poignées situées à l’extérieur et au bas de la nacelle(1). Le pilote, constatant une résistance du ballon à s’élever, annonce le décollage pour les faire lâcher prise. Alors que le ballon est à une hauteur de deux mètres, trois d’entre elles se laissent tomber, la quatrième reste accrochée. Alors que le ballon est à environ 20 mètres du sol, l’un des passagers se penche et remarque la présence de la personne toujours accrochée. Le pilote ouvre aussitôt la soupape pour faire descendre le ballon et entend « je vais lâcher ». A cet instant, la personne lâche prise. Elle chute au sol et est mortellement blessée.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
2.1 Encadrement de l’entraînement

En l’absence du pilote habituel de ce ballon, la préparation du spectacle s’est poursuivie avec l’entraînement d’un autre pilote.

Les passagers, comme les personnes présentes autour du ballon lors du décollage, étaient des artistes qui participaient au spectacle.

Pour maintenir le ballon captif, ce dernier est arrimé à trois cordages ancrés au sol. Ces cordages sont contrôlés et assurés par trois cordistes qui étaient présents.

2.2 Pilote

Le pilote possédait une licence de pilote de ballon. Il totalisait 18 heures de vol, dont aucune sur type et aucune sur ballon captif.

2.3 Témoignage du pilote

Le pilote précise que toutes les personnes au sol avaient été briefées pour l’embarquement et le débarquement des passagers ainsi que sur l’objet de l’entraînement. Lors du troisième décollage, il a constaté que le ballon ne s’élevait pas en raison de la présence de personnes qui s’étaient accrochées à la nacelle et lestaient ainsi le ballon. Il précise qu’après avoir annoncé « je réchauffe, lâchez la nacelle », il a senti que le lest diminuait et a pensé qu’elles avaient lâché prise. Il n’a eu conscience de la présence d’une personne encore accrochée que lorsque l’un des passagers l’a vue. De sa place, il ne pouvait pas la voir.

Le pilote indique que toutes les personnes présentes avaient déjà réalisé à deux reprises une semaine d’entraînement sur ce ballon avec le pilote habituel.

2.4 Informations sur les participants

La personne qui est restée accrochée à la nacelle était réputée pour ses performances sportives et physiques.

Il est probable que la notoriété et les compétences physiques de cette personne n’aient pas incité les témoins de la scène à avertir le pilote alors que le ballon s’élevait.

3 - ENSEIGNEMENTS ET CONCLUSION

L’entraînement du pilote à effectuer des décollages et des atterrissages était nécessaire du fait de son manque d’expérience sur ce type de ballon et en raison de l’absence du pilote habituel.

Les exercices de décollage et d’atterrissage ont fait l’objet d’un briefing concernant l‘embarquement et le débarquement des passagers. Le pilote ne pouvait prévoir ni la prise de risque et le comportement inapproprié dans la réalisation du vol, ni l’absence de réaction des personnes présentes au sol.

(1)Poignées extérieures permettant le transport de la nacelle au sol.

Publications