Atterrissage avant le seuil de la piste, en instruction de nuit

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol local d'instruction de nuit AD Saint-Quentin (02).

 

En approche finale pour un posé-décollé sur la piste 22 non revêtue, l'avion heurte le sol avant la piste. Le train principal droit se rompt au passage du chemin situé en amont puis l'avion glisse et s'immobilise sur la piste.

 

L'élève indique qu'en finale il voit les deux lampes rouges à l'entrée de la piste, il ne voit pas les feux verts matérialisant le seuil décalé. Il pense avoir visé les premières lampes blanches. Il ne s'est pas aperçu qu'il était trop bas. Il a constaté que la commande de profondeur était "lourde" sans en comprendre les raisons. Dès le contact avec le sol, l'avion a dévié sur la droite sans qu'il puisse le contrôler. Il pense que l'instructeur a alors repris les commandes et ils se sont immobilisés quelques secondes après. C'est à la descente de l'avion qu'ils ont constaté les dommages.

 

L'instructeur indique qu'en finale il donne à l'élève comme repère les lumières rouges d'entrée de piste. Il n'a rien remarqué de particulier pendant la finale nécessitant une intervention de sa part. Lors de l'atterrissage il ressent un très léger choc dont il ne se soucie pas. Lorsqu'après le posé l'avion dévie à droite, l'instructeur reprend les commandes dans le but de maintenir l'avion dans l'axe de piste. L'avion s'immobilise sur le côté droit de la piste. L'instructeur arrête le moteur, coupe les circuits électriques et découvre les dommages après être sorti.

 

Le seuil décalé est matérialisé par trois balises lumineuses vertes de part et d'autre de la piste, à 100 mètres du seuil de la piste. Une des balises était défectueuse de chaque côté et une autre balise ne possédait plus de cache vert.

 

Il s'agissait du premier atterrissage de nuit de l'élève.