Atterrissage dur, rebond lors d'un baptême de l'air

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Baptême de l'air AD Ploermel (56).

 

A l'atterrissage, après cinq minutes de vol, le planeur rebondit. La tête du passager, âgé de 14 ans, heurte la verrière qui se brise. Le pilote, instructeur, indique que l'atterrissage a été dur et que la verrière était déjà fragilisée. Elle avait déjà été cassée et réparée par un collage.

 

Le passager assis en place avant pesait environ 42 kg, était assis sur une gueuse. Le pilote pesait 108 kg. Ils étaient tous les deux équipés d'un parachute pesant 7 kg. Selon le manuel de vol, la masse minimale d'une personne en place avant est de 65,8 kg. La masse maximale du pilote en place arrière doit être de 100 kg.

 

L'atterrissage dur provient certainement d'une action trop forte sur le manche lors de l'arrondi alors que la maniabilité était augmentée, le planeur étant centré trop arrière.