Excursion hors du taxiway, embourbage du train principal gauche lors du roulage vers la piste

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

L'équipage roule de son point de stationnement K7 vers la piste 09R. Il est autorisé à emprunter les voies A et N. Alors qu'il approche de la jonction des bretelles NA1 et NA2, joingnant A et N, il constate que la bretelle NA1 est partiellement recouverte de glace. Le contrôleur l'autorise alors à rouler vers N ou F via NA2. Le commandant de bord choisit de poursuivre vers N. Lors du virage à gauche vers N, il ressent un dérapage. Il augmente la poussée sur les réacteurs, tout en augmentant le braquage du système d'orientation du train avant (NWS). Le train principal gauche, hors de la surface revêtue, s'enfonce dans le sol partiellement gelé, en bordure de la voie de circulation. L'avion est immobilisé et les passagers débarquent normalement.

 

La voie de circulation F est normalement à sens unique, vers le sud. La voie NA2 est normalement dédiée aux sorties vers le sud via F et non au roulage vers le nord. En direction du nord, elle forme un angle supérieur à 90 degrés avec la voie N. Il n'y a pas de ligne jaune courbe pour matérialiser le cheminement que le train avant doit suivre pour une transition de la voie NA2 vers N lors d'un roulage vers le nord.

 

Lors du virage vers N, au moment où le train principal gauche s'est enfoncé dans le sol non revêtu, le rayon de virage de l'avion a brusquement diminué, l'avion pivotant autour du train principal gauche. Ce rayon de virage ne correspondait plus au braquage de la roulette de nez. Celle ci a dérapé, ce qui a été ressenti par l'équipage.

 

Les renseignements sur l'état des pistes à Paris Charles de Gaulle, transmis par l'observation de 10h30, indiquaient que moins de 10 pour cent de chaque piste était mouillé et que les coefficients de freinage étaient compris entre 0,38 et 0,66. Selon la codification définie par l'Annexe 15 de l'OACI, ces coefficients correspondent respectivement à une friction estimée à Medium/Good et Good. Il n'est pas prévu dans les observations de qualifier ou quantifier l'état de contamination des voies de circulation. L'Annexe 15 de l'OACI indique qu'un SNOWTAM est émis pour diffuser des informations relatives à la présence de neige, neige fondante, eau stagnante ou de glace sur l'aire de mouvement, ce qui inclut les voies de circulation. Aucun SNOWTAM n'a été émis par CDG.

 

La veille de l'évènement, un épisode neigeux a duré pratiquement toute la journée. Le 6 janvier, une diminution importante de la température a transformé la neige résiduelle, tassée par le roulage des avions, en glace. Lors du déneigement des voies de circulation sur l'aérodrome, la priorité a été donnée aux voies les plus importantes, notamment N, A et NA2 considérée comme faisant partie de A, ainsi qu'aux endroits signalés glissants par les pilotes. En l'absence de remarque d'un équipage relative à l'état de la voie NA1, tant la veille que le jour de l'événement, ce tronçon a fait l'objet de moins de travaux de déneigements que les voies NA2, N et F.

 

Environ quarante-cinq minutes avant l'événement, l'équipage a contacté le contrôleur prévol et a été autorisé à un départ LANVI 1H en piste 08L. Lorsqu'il a annoncé qu'il ne serait pas prêt dans les dix minutes suivantes, le contrôleur lui a demandé de rappeler dix minutes avant la mise en route. Lorsqu'il a rappelé le contrôleur, il a été autorisé à un départ LANVI 1 G en piste 09 R. Lors de la mise à jour du brieffing, il a mentionné un roulage par N puis B. Ce cheminement est conforme à celui décrit par l'AIP à la date de l'événement, en configuration "face à l'est". Le contrôleur SOL a autorisé l'équipage à rouler via les voies A intérieure, A extérieure, puis B. L'équipage a collationné un roulage via A11, bretelle qui n'existe pas. Le contrôleur n'a pas corrigé ce collationnement. Au cours du roulage, les pilotes ont discuté pendant environ une minute de leur clairance de roulage, l'ayant comprise différemment. En dépit de plusieurs échanges avec le contrôleur, l'équipage a dépassé la voie A extérieure et a finalement été autorisé à rouler jusqu'à N, puis à changer de fréquence. Il a ensuite été autorisé à rouler sur N derrière deux avions en provenance de la droite. L'équipage a annoncé qu'après le passage des deux avions il prendrait la deuxième à gauche, ce qui correspondait à un roulage via NA2. Le contrôleur a répondu "affirm", puis a rappellé peu après l'équipage pour lui signaler qu'il avait dépassé la voie NA1. L'équipage a répondu qu'il préférait prendre NA2, l'autre voie lui semblant glissante. Le contrôleur a demandé à l'équipage s'il pouvait virer à gauche de NA2 vers N, ou s'il préférait prendre F à contresens. L'équipage a indiqué qu'il virait à gauche et, peu après, qu'il était embourbé.