Fumée au niveau du train lors du roulage, incendie après retour au parking, évacuation

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

 

Le vol AMX 006 quitte le point de stationnement E34 à 08 h 36 avec 165 personnes à bord (dont 2 bébés et 2 chaises roulantes). La masse prévue au décollage est de 168,5 tonnes.

 

Lors du roulage vers le point d'attente Y 11 de la piste 27 L, le contrôleur est averti par l'équipage d'un autre avion que de la fumée émane du train principal droit du XA-TOJ. Il informe l'équipage et les pompiers (alerte verte déclenchée à 09 h 09). L'équipage n'a aucune indication d'anomalie au poste de pilotage. Les pompiers suivent l'avion à partir de 09 h 12 et constatent une fumée peu épaisse au niveau du train droit. Le XA-TOJ est autorisé à remonter la piste pour sortir en Y12 puis rouler vers le parking C7, au large du terminal 2C.

 

L'avion arrive au point de stationnement C7 à 09 h 23. La température des freins carbone indiquée au poste est d'environ 350 °C. Après un échange avec les pompiers et la technique, le commandant de bord décide de surveiller la température en attendant le refroidissement naturel des freins. Un escabeau autotracté est positionné en porte avant gauche.

 

A 09 h 32, l'équipage est informé par les pompiers que le dégagement de fumée s'amplifie. Environ cinq minutes plus tard, un départ de feu est observé sur le train principal droit. Il est éteint environ deux minutes plus tard.

 

Une "évacuation sans urgence" (evacuation but no emergency) est demandée en anglais au commandant de bord par les pompiers. Le commandant de bord déclenche une évacuation des occupants. Celle-ci s'effectue par l'escabeau en porte avant gauche et le toboggan de la porte arrière gauche. L'alerte rouge est déclenchée par les pompiers à 09 h 40, en réaction à l'utilisation du toboggan.

 

A 09 h 45, tous les occupants ont évacué l'avion; une minute plus tard, le niveau d'alerte est dimimnué. II n'y a eu aucun blessé. L'avion est reparti en vol de convoyage le lendemain.

 

Le feu a été provoqué par l'échauffement de produits gras déposés sur le bloc de frein.

 

L'avion, en provenance de Mexico, avait atterri à la masse de 106,1 Tonnes et était arrivé au point de stationnement à 08 h 55, avec 25 minutes de retard par rapport au vol programmé. Le temps d'escale programmé de deux heures a été réduit à 1 h 35. L'enquête n'a pas permis de déterminer si des cales avaient été mises en place aux deux arrivées de l'avion aux postes de stationnement E 34 et C7, ni si le frein de parc avait été relâché pendant l'escale et pendant la période qui a précédé l'évacuation.

 

Le manuel d'exploitation de la tour de Paris Charles de Gaulle indique qu'une "fréquence feu" spécifique doit être utilisée lorsque le commandant de bord ou les pompiers jugent nécessaire d'établir entre eux une communication directe. Un contrôleur intervient alors s'il est besoin d'assurer la traduction français - anglais. Cette fréquence n'a pas été utilisée, les pompiers et l'équipage ayant communiqué via l'interphone.