Fumée et odeur électrique en croisière, déroutement d'urgence

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol Genève - Londres.

En vol, l'équipage sent une odeur de brûlé acompagnée d'une légère fumée dans le poste de pilotage. Il utilise les masques à oxygène et déclare au contrôleur une situation d'urgence à 11h10 UTC. Sur proposition du contrôle, l'avion est dérouté sur Dijon-Longvic. L'avion atterrit à 11h13 UTC.

 

L'aérodrome de Dijon est un terrain AFIS avec un niveau SSLIA niveau 6 ou 7. Les pompiers de la base aérienne militaire étaient en place pendant l'atterrissage et ont escorté l'avion jusqu'au parking. Il n'y a eu ni odeur ni fumée en cabine. Les fumées proviennent de l'échauffement de poussière en soute électronique.