Heurt du rotor principal avec un objet lors d'un vol à faible hauteur, collision avec le sol

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol local AD Châlon Champforgeuil (71).

 

Le pilote effectue dans la journée quatre vols de travail aérien dont l'objectif est de prendre des photographies aériennes. De retour de son dernier vol de la journée, le pilote atterrit vers 17 h 30 sur l'aérodrome de Châlon-Champforgeuil. Un parachutiste du club local lui demande alors s'il peut lui rendre le service de retrouver le système de déploiement d'un parachute de secours (appelé couramment POD pour "Parachute Opening Device") qui est tombé dans la journée à proximité de l'aérodrome.

Le pilote accepte de rechercher le POD et décolle de la piste 35 non revêtue, avec son photographe, afin d'effectuer une reconnaissance du secteur indiqué par les parachutistes, situé à 500 mètres au nord-est de l'aérodrome. Après cinq minutes de recherches, le photographe repère le POD dans un champ de ronces et d'herbes hautes. Le pilote atterrit sur un chemin dégagé, à environ 40 mètres à l'est du POD. Il demande alors au photographe de descendre afin de le récupérer, puis de rentrer à pied sur l'aérodrome. Le pilote décolle vers le sud, puis vire à droite pour rejoindre l'aérodrome, en survolant le champ dans l'effet de sol à une hauteur d'environ deux mètres. Dans un premier temps, il n'aperçoit pas le POD, qui n'a pas encoré été récupéré par le photographe, puis le voit arriver sur l'hélicoptère, soulevé par l'effet de souffle du rotor. Il ressent alors des vibrations. L'hélicoptère effectue deux tours sur lui-même et tombe à plat dans le champ.

 

Un POD est une poche de tissu d'environ 30 cm par 20 cm destinée à contenir un parachute de secours. Cette poche est reliée à une sangle de 4 m de longueur, elle-même reliée à une poche de tissu contenant un ressort métallique.

 

Le POD est entré en collision avec les pales du rotor principal en rotation.