Incident du Piper PA-34-220T immatriculé N101FM et de l'Airbus A320-200 immatriculé D-ABHJ et exploité par Air Berlin survenu le 22/10/2017 en approche vers AD Strasbourg (67)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Le pilote du PA-34, seul à bord, réalise un vol IFR entre les aérodromes de Heubach (Allemagne) et Strasbourg-Entzheim (67). Il est en descente et se trouve dans la couche nuageuse, en conditions IMC. L’équipage de l’A320 décolle de l’aérodrome de Baden-Baden (Allemagne) à destination de Hambourg (Allemagne).

Les équipages des deux avions sont en contact avec l’approche de Strasbourg. À 14 h 44, au premier contact avec l’approche, le pilote du PA-34 reçoit une clairance pour descendre au FL80, au cap 275 en vue d’un guidage ILS 23. Le pilote collationne cette clairance.

Quelques minutes plus tard, l’équipage de l’A320 en montée initiale reçoit une clairance pour monter initialement au FL70 et virer au cap 045. Puis, le contrôleur demande à l’équipage de l’A320 de réduire le taux de montée en l’informant de la position d’un trafic IFR (le PA-34) « 5NM east of your position, 1000 ft above your clearance ».

Constatant que le PA-34 franchit le FL80 en descente, le contrôleur demande au pilote de confirmer son niveau de vol, puis de remonter immédiatement au FL80 : le pilote collationne mais ne remonte pas. Le contrôleur demande alors à l’équipage de l’A320 de virer immédiatement à gauche au cap 045 puis quelques secondes plus tard au pilote du PA-34 de virer immédiatement à gauche au cap 210. Les deux équipages collationnent. L’équipage de l’A320 suit la clairance et accentue le virage à gauche tandis que le pilote du PA-34 vire à droite en direction du nord, contrairement à la clairance reçue.

Au contrôleur qui l’interroge, le pilote du PA-34 répond qu’il rencontre des difficultés avec le pilote automatique et qu’il « essaie de maintenir l’avion ». Le contrôleur lui redemande de monter au FL80 en utilisant la phraséologie d’urgence tandis que le pilote continue à descendre.

À 14 h 51 min 51, l’équipage de l’A320 annonce un avis de résolution (RA) TCAS et commence à descendre. L’espacement minimal entre les deux avions est atteint avec une séparation verticale d’environ 750 ft. Le PA-34 atteint son point le plus bas, au FL74, et amorce une remontée. Quelques secondes plus tard, l’équipage de l’A320 annonce que le conflit est passé, qu’il reprend son cap et rejoint le FL70.

Suivant les clairances du contrôleur, le pilote du PA-34 annonce être établi sur le Glide et le Loc cinq minutes plus tard. Il atterrit en piste 23 à 15 h 02. Lorsque le contrôleur a identifié que le pilote du PA-34 descendait en dessous du FL80 de la clairance, il a immédiatement identifié un conflit potentiel avec l’Airbus A320 au décollage. Ses instructions ont été transmises aux équipages des deux avions en utilisant la phraséologie d’urgence. Le contrôleur ignorait les difficultés que rencontrait le pilote du PA-34 et n’avait aucun moyen de comprendre ses évolutions.

Publications et communiqués de presse