Incident grave de l’ATR 42-600 immatriculé V2-LIK survenu le 14/10/2014 lors de l’atterrissage sur l’AD Martinique Aimé Césaire (972)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

L’équipage de l’ATR 42 immatriculé V2-LIK réalise le vol de transport commercial de passagers LIAT 370 au départ de l’île de Sainte-Lucie à destination de l’aérodrome Martinique Aimé Césaire (972). L’avion décolle avec un retard d’environ 2 heures 50 minutes sur l’horaire prévu. Quelques minutes plus tard, l’équipage est autorisé à une approche à vue vers la piste 10, dont les 1 500 premiers mètres ne sont
pas utilisables en raison de travaux.

L’avion atterrit à 940 m du seuil de la piste 10, soit à 560 m du seuil de piste décalé temporaire, dans la zone en travaux ; lors du roulement à l’atterrissage il heurte un feu de balisage temporaire.

L’enquête a montré qu’une préparation insuffisante du vol ajoutée à une pression temporelle ressentie importante ont contribué à une conscience partielle de la situation de l’équipage quant à la présence des travaux sur la piste 10, au positionnement du seuil décalé et à la procédure d’approche associée. Ni le balisage temporaire, ni les informations transmises par l’ATC n’ont été suffisants pour attirer l’attention de l’équipage sur l’emplacement des travaux et éviter l’atterrissage sur une partie fermée de la piste.

Publications et communiqués de presse