Incident grave entre l'avion Bombardier CRJ700 immatriculé F-GRZG et exploité par Hop! et l'avion Boeing 717-200 immatriculé EI-EXB et exploité par Volotea survenu le 12/04/2019 à Strasbourg Entzheim (67)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.2 : rapport de format simplifié, adapté aux circonstances de l'événement et aux enjeux de l'enquête.

Alors qu’un Boeing 717 en approche ILS se trouvait à 3 NM du seuil de piste 05 et sans autre trafic à gérer à la fréquence, le contrôleur LOC a proposé un décollage immédiat à l’équipage du CRJ700 qui s’approchait du point d’attente. Malgré l’information de distance au seuil du Boeing 717 et une remarque du contrôleur SOL qui laissaient supposer que la séparation entre les deux avions ne serait pas assurée, le contrôleur LOC est resté confiant dans son choix de donner la priorité au décollage du CRJ700 plutôt qu’à l’atterrissage du Boeing 717. Constatant que le CRJ700 n’aurait pas franchi l’extrémité opposée de la piste avant son atterrissage, l’équipage du Boeing 717 a interrompu l’approche à une hauteur de 240 ft et à 0,58 NM du seuil de piste 05. La stratégie initiale du contrôleur LOC reposait principalement sur la capacité de l’équipage du CRJ700 à suivre ses instructions immédiatement. Dans des phases de vol dynamiques à charge de travail élevée et avec une différence d’accélérations entre les deux avions, il était difficile pour les équipages de percevoir, d’analyser et de suivre les instructions du contrôleur LOC, d’autant plus qu’elles étaient émises dans des langues différentes. La difficulté pour suivre l’évolution de chaque avion depuis la tour de contrôle et l’apparition tardive d’informations fournies par son écran radar n’ont pas permis au contrôleur LOC d’adapter sa stratégie. Par ailleurs, la dérive vers l’ouest du Boeing 717, en raison de la sélection par l’équipage d’un cap différent de celui du QFU de la piste, a accentué le rapprochement des deux avions dans le plan horizontal après le virage à gauche du CRJ700.

Le suivi des avis de résolution TCAS par les deux équipages a permis de résoudre le conflit.

Publications