Perte de contrôle en tangage en finale, collision avec le sol, incendie

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Circonstances

A l'issue d'un circuit d'aérodrome avec un instructeur dans le cadre d'un vol de perfectionnement, le pilote redécolle seul pour effectuer de nouveaux circuits. En finale pour la piste 09C revêtue, des témoins voient le motoplaneur entrer en collision avec le sol, 1 900 mètres avant le seuil de piste. Un incendie post-impact détruit entièrement le motoplaneur.

Un pilote, en vol en fin de branche vent arrière, indique qu'il a vu le motoplaneur établi en finale prendre soudainement une assiette à piquer qu'il estime à au moins 60°. Il précise que l'assiette n'a pas varié jusqu'à la collision avec le sol, qu'il n'y a eu aucun mouvement de roulis et qu'il n'a pas vu de fumée ni de pièces se détacher du motoplaneur. Il ajoute qu'aucun message n'a été émis sur la fréquence.

L'instructeur indique que le pilote avait pour habitude de faire des approches de type planeur, avec le moteur réduit et en ajustant le plan de descente à l'aide des aérofreins.

Les conditions météorologiques au sol étaient les suivantes : vent secteur nord-est environ 10 Kt, CAVOK, température proche de 0 °C.

L'examen de l'épave n'a pas mis en évidence de dysfonctionnements, notamment sur la commande de profondeur, susceptibles d'avoir contribué à l'accident. Les aérofreins étaient en position déverrouillée, le moteur délivrait de la puissance au moment de la collision avec le sol.

L'autopsie n'a pas permis de déterminer si le pilote était conscient juste avant la collision avec le sol.

Le pilote, âgé de 81 ans, titulaire des licences de pilote privé avion et pilote planeur totalisait environ 1 200 heures de vol.

Conclusion

L'enquête de sécurité n'a pas permis de déterminer les causes de la perte de contrôle ayant conduit à l'accident.

 

Publications