Accident du Piper PA28 - 161 immatriculé F-OGRH survenu le 22/11/2020 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.3 : rapport sur un événement aux conséquences limités, élaboré à partir d'un ou de plusieurs témoignages n'ayant pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

Note :Les informations suivantes sont principalement issues des témoignages de l’instructeur et de l’élève-pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - DÉROULEMENT DU VOL

Après un vol en double commande la semaine précédente, l’instructeur propose à son élève d’effectuer un vol local en solo dans le secteur nord de l’aéroport de Pointe-à-Pitre - Le Raizet. Il prévoit aussi quelques tours de piste et remises de gaz.
Vers 08 h 10, après 15 min de vol, l’élève pilote est en finale piste 12[1]. L’approche est stabilisée à la vitesse de 70 kt et trois crans de volet sont sortis en vue du premier posé-décollé. L’avion rebondit plusieurs fois et le train avant se rompt. L’avion glisse et s’immobilise sur le côté gauche de la piste.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
2.1 Expérience et témoignage de l’élève-pilote

L’élève-pilote, âgée de 17 ans, a débuté sa formation le 8 février 2020. Elle a effectué les 27 heures 20 de vol de sa formation sur PA28.
Elle a effectué trois heures de vol en solo, le premier datant du 6 août 2020. Son dernier vol avant l’accident datait du 14 novembre 2020 ; il s’agissait d’un vol en double commande suivi d’un vol solo après une interruption d’un mois.

L’élève pilote pense avoir subi des rafales de vent lors de l’atterrissage.

2.2 Témoignage de l’instructeur

L’instructeur estime que l’approche était stable. Il n'a pas vu directement l'atterrissage. Il avait précédemment identifié chez l’élève pilote des points d’amélioration, notamment concernant la technique d’arrondi. L’élève pilote avait développé selon lui depuis peu une tendance à les amorcer un peu bas. Ce point avait été traité et lui paraissait avoir été résolu avant le relâcher solo à l’occasion du vol de reprise de la semaine précédente. Il pense qu’il aurait dû effectuer au moins un tour de piste en double commande le jour de l’accident avant de laisser l’élève partir en vol solo.

2.3 Renseignements météorologiques

Le METAR de l’aérodrome de Pointe-à-Pitre - Le Raizet enregistré à 12 h UTC (08 h locale) donnait les éléments suivants : vent du 120° pour 9 kt, quelques nuages à 4700 ft.


[1] Piste revêtue de 3 129 m x 45 m, LDA de 2 859 m.