Renversement lors d'un atterrissage glissé sur terrain meuble, en instruction

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Dans le cadre d’une formation « ab initio », le pilote instructeur effectue des circuits d’aérodrome en

piste 01 non revêtue sur l’aérodrome de Valence. Il est accompagné d’un élève aux commandes et d’un

élève en place arrière. C’est le quatrième circuit de la séance.

 

Dans la branche vent arrière, l’instructeur simule une panne hydraulique. Conformément à la procédure,

l’élève aux commandes réalise un atterrissage glissé. L’instructeur indique que le contact initial des

patins avec le sol est correct mais que l’hélicoptère prend progressivement une assiette à piquer. L’avant

du patin droit s’enfonce dans le sol et la cellule pivote vers l’avant-droit. Le rotor principal heurte le sol et

l’hélicoptère bascule sur le flanc gauche.

 

La partie herbeuse sur laquelle l’hélicoptère a atterri était meuble. Cette particularité n’avait pas été

remarquée par l’instructeur au cours de la reconnaissance effectuée en vol avant le début de la séance.

Les précédents atterrissages glissés s’étaient déroulés à proximité sans incident.

 

Les conditions météorologiques étaient les suivantes : vent du 020° pour 6 kT, CAVOK, température

16 °C, QNH 1016 hPa.

 

L’instructeur, CPL (H) de 2004, FI(H) de 2007, totalisait 1 500 heures de vol dont 95 sur type, 107 heures

dans les trois mois précédents dont 95 sur type et 5 heures dans les vingt quatre heures, toutes sur type.

L’élève en formation totalisait 17 heures de vol, toutes sur type, réalisées dans les trois mois précédents

dont une heure dans les vingt quatre heures.

 

 

Conclusion

 

L’accident est dû à la non-détection par l’instructeur du caractère meuble de la zone de poser, avant le

début de l’exercice.

 

Publications