Rupture de la jambe de train avant lors du roulement au décollage, en instruction

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Déroulement du vol

Lors du roulement au décollage sur la piste 27 non revêtue, à une vitesse proche de la vitesse de rotation, l'instructeur constate un bruit inhabituel. Il décide de reprendre les commandes et interrompt le décollage. Il voit l'avion « piquer du nez » puis l'hélice se rompre. L'avion s'immobilise sur la piste.

L'élève et l'instructeur constatent que la jambe de train avant s'est rompue au niveau des trous de fixation avec l'amortisseur. Cette rupture a entraîné l'endommagement du fuselage et du plan fixe horizontal.

CONCLUSION

Le train avant s'est rompu lors du roulement au décollage sous un processus de fissuration en fatigue.

Ce nouveau cas de rupture a montré :

- que l'inspection, ainsi que l'adoucissement des angles vifs demandés en 2009 par le BS n° 51a n'ont pas permis de prévenir la survenue de l'accident ;

- que la conception du train avant était inadaptée aux contraintes particulières d'utilisation de l'avion par l'aéroclub.

 

Publications