Rupture non contenue du moteur droit lors du roulement au décollage, décollage interrompu.

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol AD Pointe-à-Pitre (971) - Saint François (971).

 

L'avion roule au décollage sur la piste 11 revêtue. Peu avant la vitesse de rotation, le pilote perçoit un bruit important provenant du moteur droit. Il interrompt le décollage et emprunte une voie de circulation sur laquelle il s'immobilise.

Il constate que le moteur est en feu et utilise l'extincteur de bord dans l'attente de l'intervention des pompiers de l'aéroport. Ces derniers viennent éteindre l'incendie quelques instants plus tard.

 

L'examen visuel du turbomoteur montre une rupture non contenue. Des éclats métalliques ont été projetés sur 360°. La cabine et l'aile gauche sont perforées.

L'expertise du moteur a montré une corrosion importante de l'arbre extérieur supportant le troisième étage de la turbine. L'arbre n'était pas conforme aux prescriptions publiées par le constructeur en 1991 dans un "commercial engine bulletin" . Des mentions "alert" et "mandatory before 31 August 1995" apparaissaient sur ce CEB. Aucune AD n'a été émise par la suite.

Le propriétaire possède l'avion depuis 2000. Il n'a pas été possible de retracer avec précision les opérations de maintenance effectuées sur le moteur entre 1990 et 2000, à l'exception d'un entretien majeur des parties chaudes de la turbine en mai 1990 et de réparations en 1992 et 1995. A l'achat en 2000, la non application du CEB n'a pas été détectée par l'acquéreur.

Le pilote indique qu'il volait régulièrement sur cet avion depuis sept ans et qu'il n'avait jamais rien remarqué d'anormal sur le moteur droit. L'avion a effectué 383 heures de vol depuis 2000.