Accident du Aerospool Dynamic - WT9 immatriculé F-HVXA survenu le 19/12/2020 à Haguenau (67)

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Rapport d'Enquête cat.3 : rapport sur un événement aux conséquences limités, élaboré à partir d'un ou de plusieurs témoignages n'ayant pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

Note :Les informations suivantes sont principalement issues du témoignagedu pilote. Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une validation indépendante par le BEA.

1 - DÉROULEMENT DU VOL

Le pilote s’installe en place avant gauche dans l'avion parqué sur un parking en herbe et effectue la check-list de démarrage. Il met en route le moteur en surveillant les instruments et précise quele levier de frein est alors sur la position PARK. Sur cet avion, le pilote mentionne que le levier de frein est situé sur le piédestal entre les deux sièges pilote, juste à côté de la commande de compensation de profondeur étiquetée TRIM. Sur les autres avions du club, la commande de frein est située sur les palonniers.

À la fin de la mise en route, le pilote sort le levier de frein de la position PARK et commence le roulage. Il augmente la puissance pour sortir du parking et effacer une petite butte au roulage. En tournant à droite et avec l’idée de ralentir, il pense tirer sur la commande des freins et ne constate pas de ralentissement. Il appuie alors par réflexe sur le haut des palonniers et s’aperçoit de l’inefficacité du freinage.

Le pilote ne réussit pas à faire dévier l’avion vers la gauche ou la droite en utilisant les palonniers pour éviter la collision avec le grillage qui délimite l’emprise de l’aérodrome. L’avion heurte le grillage et s’immobilise.

2 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Le pilote, âgé de 73 ans, est titulaire d’une licence ATPL(A) délivrée en juillet 2001 et d’une qualification SEP terrestre valide jusqu'en octobre 2022, ainsi que d’une aptitude médicale classe 2 délivrée en décembre 2020, sans restrictions. Le jour de l’accident, il totalisait environ 21 000 heures de vol dont 4 h 30 sur Dynamic-WT9 et environ 3 heures sur type dans les 90 derniers jours. Son dernier vol aux commandes du F-HVXA a été effectué le 22 septembre 2020 et le confinement lié à la COVID-19 ne lui a pas permis de voler à nouveau sur cet avion avant la date de l’accident.

Le pilote indique ne pas avoir pensé à réduire ou couper le moteur durant la phase de roulage et précise qu’il s’est trompé de commande pour les freins. Du fait de l’hétérogénéité des avions au sein du club, il est préconisé pour être « lâché » d’avoir effectué un vol dans les trois mois suivant le dernier vol sur type.