Variations de puissance lors de manoeuvres, atterrissage de précaution, en instruction

Progression de l'enquête Cloturée
Progress: 100%

Vol local d'instruction double commande AD Grenbole Isère (38).

 

L'instructeur explique qu'à la première mise en route, des alarmes apparaissent. Le second démarrage est normal. Lors de la montée, la puissance varie entre 60 et 100% puis se stabilise à 100%. Au cours du vol, l'instructeur estime que le moteur est parfois long à délivrer la puissance demandée. Après une descente de 2 000 pieds à 30% de puissance, lors du passage en palier, l'élève sollicite la manette de puissance afin d'afficher les paramètres de croisière, mais la puissance reste à 30%. L'élève sollicite la manette vers 100%. Quelques secondes plus tard, la puissance augmente lentement vers 70%. L'instructeur décide d'interrompre la séance d'instruction et atterrit sans autre problème.

 

L'avion est équipé d'un moteur Thielert TAE 125-01. L'atelier de maintenance de l'école a contacté le constructeur du moteur après cet incident. Le constructeur a recommandé, en plus du suivi du manuel d'isolation des pannes, d'envoyer des photographies du connecteur de l'électrovanne de régulation d'hélice. Les mécaniciens de l'atelier ont resserré les fils de masse de l'électro-vanne de régulation hélice, réglé la pression d'alimentation du CSU, échangé une tuyauterie entre la pompe et le CSU, et changé le filtre du réducteur. Au mois de février, de nouvelles fluctuations de puissance sont apparues. L'atelier de maintenance a envoyé au constructeur du moteur des photographies du connecteur de l'électrovanne de régulation d'hélice. Le constructeur a recommandé d'échanger les contacts du connecteur, ceux-ci étant usés. Aucune autre variation de puissance n'a été constatée depuis.

 

Conclusion : Les variations de puissance sont probablement dues à une usure des contacts du connecteur de l'électrovanne de régulation d'hélice.